Aller à Paris pour une réunion

| | Commentaires (0)
Problème
J'ai une réunion à laquelle je ne peux pas échapper le 6 février de 9h30 à 12h30
Lieu: Paris près de la gare Montparnasse
J'examine la période du 5/02, 14h00 au 6/02, 21h00
  5 solutions sont examinées :    
0 téléconférence ou viso-conférence
1 avion avec départ la veille. J'utilise la solution Easyjet à l'aller et au retour.
2 avion dans la journée : seul Air France permet d'arriver dans les délais.
3 train + avion : Easyjet à l'aller la veille et retour en train dans l'après-midi.
4 train seul: départ la veille en train et retour dans l'après-midi
prix émissions de CO2 temps hors Albi temps de travail effectif temps de repos effectif
cas 0 0 0 0:00:00 12:00:00
cas 1 199 166 22:50:00 8:25:00 13:45:00
cas 2 506 166 12:00:00 6:30:00 15:45:00
cas 3 -2nde 260 100 26:05:00 8:25:00 11:10:00
cas 3 -1ère 297 100 26:05:00 12:37:48 11:10:00
cas 4 -2nde 252 28 28:50:00 4:45:00 13:50:00
cas 4 -1ere 322 28 28:50:00 12:29:00 13:50:00
Le cas 1 est le plus intéressant financièrement. Par contre l'impact environnemental est très mauvais. Le temps de travail effectif sur 30 heures est assez faible (base 12h) et l'arrivée tardive à Paris est un facteur de fatigue.
Le cas 2 est probablement le pire: Très cher, très polluant. Fatigant. Le ratio le plus faible de temps de travail. Il a pour principal avantage de rester peu de temps éloigné de chez soi.
Le cas 3 est intermédiaire sur tous les plans. La récupération de la voiture de service à Toulouse est un vrai casse tête. Peu pratique
Le cas 4 permet d'avoir l'impact le plus faible pour un coût raisonnable. Par contre le voyage est long et fatigant. Il n'est pas envisageable en 2nde classe. En voyageant en 1ere classe, on arrive à faire des horaires de travail normaux malgre la durée des déplacements (noter que seules les voitures de 1ere classe en TGV permettent de travailler efficacement et de brancher un ordinateur).
Conclusion:
Bien entendu, en tout premier lieu il faut favoriser la téléconférence.
Pour avoir une politique incitative efficace, il faut favoriser les solutions 3 et 4 :
pour le cas 3 en incluant le taxi dans la solution hybride "train+avion"
pour les cas 3 et 4 : proposer à ceux qui souhaitent se déplacer de manière plus responsable de prendre un abonnement SNCF 1ère classe.

Laisser un commentaire

À propos de cette note

Cette page contient une unique note de Didier Lecomte publiée le 3 mars 2008 7h37.

Une calculette pour transporter les marchandises est la note précédente de ce blog.

Le REFEDD est la note suivante de ce blog.

Retrouvez le contenu récent sur l'index principal ou allez dans les archives pour retrouver tout le contenu.