Archives octobre 2008


Une nouvelle rubrique pour parler et reparler du rôle de l'ingénieur dans la société. Le texte suivant est extrait du site de l'Ecole polytechnique de Montréal:

Le Code de déontologie de l'Ordre des ingénieurs du Québec établit comme première responsabilité que:

« Dans tous les aspects de son travail, l'ingénieur doit respecter ses obligations envers l'homme et tenir compte des conséquences de l'exécution de ses travaux sur l'environnement et sur la vie, la santé et la propriété de toute personne. »

Nous savons maintenant qu'il faut élargir notre compréhension du mot conséquences pour qu'il englobe toutes les répercussions envisageables sur tous les fronts.

Les ingénieurs sont appelés à remplir plusieurs fonctions, et ils peuvent promouvoir le développement durable dans la plupart de celles-ci.

    * L'ingénieur travaillant sur la réingénierie des opérations d'une entreprise peut minimiser les impacts sociaux et environnementaux négatifs. Le recyclage interne, la substitution de matières dangereuses dans les procédés, l'utilisation d'énergie renouvelable et l'amélioration de la durée de vie d'un produit sont des exemples de ces activités.
    * L'ingénieur impliqué dans le développement de nouvelles technologies est en mesure de diriger ses recherches vers des alternatives plus viables en identifiant les impacts associés aux solutions proposées. Des outils ont été développés pour assister les ingénieurs dans cette tâche.
    * La fonction conseil de l'ingénieur le place dans une position favorable pour influencer les prises de décisions dans la direction d'une entreprise. L'ingénieur doit, par l'entremise de recommandations, tenter d'expliquer les répercussions des solutions mises de l'avant pour que le choix final repose sur plusieurs critères plutôt que seulement sur le critère économique.
    * L'ingénieur peut aussi jouer un rôle de maître d'œuvre ou de gestionnaire, où il est directement impliqué dans les activités de l'entreprise pour laquelle il travaille. Sa position lui permet de détecter et de corriger des activités non viables sur le plancher même de l'entreprise.


GT vélo

| | Commentaires (0)
Les CR du groupe de travail "Vélo" sont sur intranet
Transmis par Lydie Claverie et Henri Laborde

EMACLEAN, Une campagne d'affichage, un nouveau nom,

L'école a souhaité mettre en place un groupe de travail sur les addictions (Alcool, Drogues, Tabac, Médicaments, ...).
Une association extérieure l'ANPAA (Association nationale de prévention des addictologies et de l'alcool) a animé ce groupe entre octobre 2007 et mai 2008.

Ce groupe de travail a aujourd'hui un nom : EMACLEAN.

Il est composé de personnels de l'école et d'élèves, mais aussi du médecin de prévention et de l'infirmière. Il est ouvert à tous. N'importe qui peut rejoindre ce groupe à n'importe quel moment.
Le groupe s'est réuni plusieurs fois dans l'année et a travaillé sur la sensibilisation des élèves et du personnel de l'école aux dangers des conduites addictives.

A la table de discussions, il n'y a plus de différence. Chacun apporte sa vision, son vécu et la conversation fait le reste.

L'interdiction n'est pas le maître mot de ce groupe : nous savons tous que cela ne résout jamais les problèmes et ne fait que les éloigner.

Emaclean n'est pas là pour juger mais pour faire réfléchir.

 
Beaucoup d'actions sont sorties de ces réunions et certaines sont déjà en place :
-       de la documentation mise en place au Centre de Documentation
-       des actions pour la rentrée scolaires 2008
-       création d'une affiche

Les premières actions de la rentrée, tournées vers les élèves :
-       Des affiches mises en place dans l'école, les résidences, le restaurant, la MEUH
-       Un nouveau stand est mis en place lors de la journée d'inscription des 1° années en présence de différents acteurs de la santé dont le médecin de prévention et l'infirmière
-       Le questionnaire adressé aux élèves par le BDE fait moins référence à l'alcool
-       Un pot de bienvenue est organisé pour les parents et élèves à la maison des élèves pour la rentrée
-       La course d'orientation se fera l'après-midi, pour plus d'efficacité au niveau de la prévention

D'autres actions suivront.
Une information en amphi a été donnée aux élèves de 2° année ; elle sera aussi donnée à ceux de 1°, 3° et 4° année.
Une information a été donnée aussi en amphi du personnel le 18 septembre 2008.

 Si vous avez envie de nous faire partager vos idées, de nous proposer une action, ou un projet de courte durée et de vous investir (même modérément), venez nous rejoindre. Vous pouvez aussi nous contactez pour des questions ou des éventuels projets.

 
(transmis par Bruno Ladevie)

La ville d'Albi a réalisé une thermographie aérienne sur le territoire communal le 28 janvier 2008.(http://www.mairie-albi.fr/evenements/thermographie.htm)

Cette action poursuit les objectifs suivants :

 - Démontrer la réalité des déperditions thermiques dans l'habitat et diffuser cette information auprès de la population
 - Sensibiliser les albigeois aux enjeux environnementaux, sociaux et économiques de la maîtrise énergétique
 - Disposer d'un nouvel indicateur sur la déperdition thermique des bâtiments communaux.
 - Contribuer à la réduction de la consommation globale d'énergie  ainsi qu'à la réduction des émissions de gaz a effet de serre

Pour diffuser les résultats de la thermographie aérienne aux albigeois, la ville d'Albi a prévu un dispositif de communication organisé en deux temps :

 - La salon Habitarn 2008 : entre le 24 et le 27 octobre 2008, la ville d'Albi disposera d'un stand d'environ 100 m² sur lequel, elle accueillera les albigeois qui souhaiteront connaître le niveau de déperdition thermique en toiture de leur logement. Sur le stand, 8 conseillers seront présents pour aider les albigeois à interpréter leur résultat.
 - Des permanences dans les quartiers : entre la mi-novembre et la mi-décembre 2008, douze permanences seront organisées, une dans chacun des douze quartiers de la ville. L'objectif de ces permanences est de poursuivre la diffusion des résultats au coeur des quartiers et de rencontrer ainsi les albigeois qui ne se sont pas déplacés au salon.

Le 30 juin dernier, Didier Lecomte, Yannick Le Maoult, et Bruno Grano, ont rencontré des représentants de la ville d'Albi.  En effet celle-ci souhaitait associer des étudiants de l'EMAC à la diffusion des résultats de la thermographie aérienne et leur proposer de tenir le rôle de conseiller auprès des albigeois.

Dés la rentrée nous avons proposé aux optionnaires de l?option énergétique de participer à cette opération. Tous les optionnaires se sont portés volontaires, et je profite de l?occasion pour les remercier.

Si vous habitez Albi et si vous êtes intéressés par cette opération, vous pourrez donc retrouver les élèves de l?option énergétique soit sur le stand du salon Habitarn, soit lors des permanences.

Dés la semaine prochaine, les élèves vont recevoir une formation spécifique :
 - 15/10 de 9h30 à 11h00 formation TIR par Y.Lemaoult
 - 15/10 de 18h30 à 22h30 formation thermographie aérienne par S.Gouttebessis de la société ITC
 - 22/10 à 14h00 démonstration caméra TIR par O.Fudym

À propos de cette archive

Cette page est une archive des notes de octobre 2008 listées de la plus récente à la plus ancienne.

septembre 2008 est l'archive précédente.

novembre 2008 est l'archive suivante.

Retrouvez le contenu récent sur l'index principal ou allez dans les archives pour retrouver tout le contenu.