Archives avril 2009


(transmis par Michel Falempe, enseignant-chercheur à l'école des mines)

090427_Rwanda_Groupe_Enfants.JPG
Objet : Développer la cuisson solaire afin d'éviter la déforestation au Rwanda, en prenant appuis sur une école et un centre de soins Rwandais pour la promotion, l'information, la démonstration et la formation à la construction et aux usages (l'école de Kiduha est une école pilote). Il n'est pas question ici de faire juste un montage carton/aluminium pour montrer que cela fonctionne, mais de faire un cuiseur hautement sécurisé, pérenne sur au moins 10 ans, avec un usage quotidien pour des groupes dépassant 350 personnes/élèves et facilement reproductible/déclinable localement.

Financement : Pour la partie Française, ce projet est labellisé « Projet d'avenir des lycées » par la région auprès des lycées : LEG Laborde Basse, et LEP du Sidobre, de Castres. A ce titre 8000 € sont versés par la région, et autant apportés par les partenaires et sponsors. Pour la partie Rwandaise subventions de programmes nationaux et internationaux en cours d'instruction.

Partenaires : Association faisant le lien avec le Rwanda : Comité de Coopération Castres Huye (CC)
Association coordination énergies renouvelables France : IDRR
Conseils conception : Michel Falempe docteur ingénieur expert procédés énergétiques, EMAC.

Besoins et Expérience de Kiduha : Pour l'école l'enseignement est obligatoire jusqu'à 13 ans et va passer obligatoire jusqu'à 16 ans. L'enseignement doit être gratuit et le directeur de l'école doit trouver les moyens de son fonctionnement. Or actuellement il n'y a pas de restauration suffisante. De même le centre de santé associé à l'école de Kiduha est un dispensaire et un centre d'accouchement où les femmes accouchent à la bougie, et où les familles apportent les repas.
Dans le passé par une intervention du Comité de Coopération des lapins ont été achetés, ce qui a permis de nourrir les élèves, puis d'en procurer aux familles. Avec les bénéfices, une vache a été achetée ce qui a permis de donner du lait aux élèves etc.. de même l'école à mis au point un centre de bouturage d'arbres et distribue des plants aux parents d'élèves à chaque réunion parentale. Un principe est de développer les formations au sein de cette école, de créer de l'emploi pour les familles et avec le bénéfice de financer le fonctionnement de l'école.

Les actions en cours : . Depuis septembre 2008, plus d'une dizaine de professeurs des 2 lycées s'est intégrée au projet, et surtout plus d'une centaine d'élèves a travaillé sur les aspects du projets : étude géographique et climatique, étude sociale et alimentaire, étude physique (énergétique en particulier) de la cuisson. Plusieurs classes du LEG ont travaillé sur des « marmites norvégiennes » construites pour l'occasion. Puis des classes du LEP ont pris le projet pour les phases de dimensionnement, de dessin et d'exécution. Un prototype français de 4,00m de long est en cours de construction, il sera instrumenté et testé par le LEG à Castres. En Novembre 2009, 6 élèves du LEP et 2 professeurs iront construire sa réplique au Rwanda et faire une formation des futurs formateurs Rwandais. Ce qui n'est pas le moindre des aspects, ce projet a permis à des élèves du LEG d'aller présenter leurs travaux devants les élèves du LEP (15 décembre 2008), et réciproquement ceux du LEP devant ceux du LEG (3 avril 2009).
090427_RWANDA_Cuiseur.JPG

Technique choisie : M.Falempe travaille depuis plusieurs années sur les différentes techniques de cuisson solaire pour faire plus que réchauffer, et cuire sans brûler, en évitant tout risque pour les proches de l'installation (éblouissements et brûlures). C'est plus au titre de la sécurité que du coût que tous les systèmes à miroirs et à concentration focale ont été éliminés. Le système reprend le principe du cuiseur individuel développé pour le Tarn : deux réflecteurs couverts d'une tôle d'aluminium récupérée après usage en imprimerie, forment un angle bien spécifique pour concentrer (taux de concentration de 3.5) le rayonnement solaire dans un coffre four ayant une face vitrée et les 5 autres isolées. L'ensemble étant placé sur un support permettant de suivre la course du soleil.





Publiée par les éditions Springer, la nouvelle revue internationale « Waste and Biomass Valorization » rassemblera les publications, travaux et initiatives relatifs à la transformation et l'utilisation des déchets  et biomasses pour la production d'énergie (hydrogène, bioénergies) et de matériaux secondaires.

Une des  fortes particularités de cette revue sera de publier des articles de différents domaines de l'ingénierie tels que le génie des procédés, le génie de l'environnement, le génie civil et le génie des matériaux dans lesquels la problématique de la valorisation présente des perspectives intéressantes en  recherche et développement.

Ange Nzihou, professeur à l'Ecole des Mines d'Albi et expert reconnu dans le domaine du traitement et de la valorisation des déchets a initié cette revue et en dirigera le comité de lecture .

Un événement d'envergure internationale qui s'inscrit dans le prolongement du cycle de conférences internationales WasteEng qu'il a initié en 2005.

Plus d'infos:
Le communiqué de presse de l'Emac
Le site de la revue
Le site de WasteEng



La société ARGECO à Fumel (Lot) produit aujourd'hui - à partir d'argile en carrière - une poudre dite « métakaolin ».  Le procédé novateur de fabrication est une calcination « flash » de l'argile à des températures de l'ordre de 750°C. Cette température basse - en comparaison avec le ciment qui est fabriqué à 1400°C - permet une économie significative d'énergie.
Les métakaolins peuvent se substituer au ciment, dans des proportions de 5 à 25%, et cela pour divers types de bétons : « classiques » et « spéciaux à hautes performances ». Ce procédé pourra donc à terme réduire les impacts environnementaux à grande échelle.
En cours de conception, une deuxième unité industrielle . La société DEMETER TECHNOLOGIES à Toulouse est le porteur du projet. Le procédé résulte des travaux de thèse de S. Salvador.


Plus de détails :

Study of the reactivity of cement/metakaolin binders at early age for specific use
in steam cured precast concrete, F. Cassagnabère, G. Escadeillas, M. Mouret, Construction and Building Materials 23 (2009) 775-784

http://perso.enstimac.fr/~salvador/malet.html

(note transmise par l'association I2D)

Le 30 Avril à 20 H 30, nous vous proposons une projection-débat au cinéma l'Athanor d'Albi autour d'un film documentaire sur l'élevage des vaches laitières. Cet événement s'adresse à un large public de professionnels et de consommateurs qui s'interrogent sur l'agriculture et l'alimentation.

Le film Herbe, sorti le 18 Février 2009, est un documentaire tourné en Bretagne sur la base de témoignages d'éleveurs. Il fait le parallèle entre deux approches de l'élevage laitier: le modèle dit industriel, productiviste et celui de l'élevage en prairie, présenté comme plus autonome et durable.

Ce film permet d'ouvrir le débat, de s'interroger sur les pratiques, les représentations des acteurs mais aussi les solutions possibles pour l'avenir. Des témoignages locaux d'éleveurs et de techniciens permettront de spécifier les pratiques de l'élevage laitier sur le territoire du Tarn.

Cet événement vous est proposé par l'Association I2D "Ingénieurs pour le Développement Durable", association d'étudiants de l'Ecole des Mines d'Albi-Carmaux qui est à l'initiative de journées du commerce équitable, de concours de non surconsommation, four solaire au Rwanda, banque alimentaire, etc.. Nous remercions la Maison de l'Elevage du Tarn pour ses conseils et sa participation au débat.

Pour toute question contacter nous au : 06 31 28 78 46
Site officiel : www.herbe-lefilm.com


La Stratégie nationale du développement durable 2009-2012  a adopté les 9 défis-clés issus de l'architecture de la Stratégie européenne de développement durable (SEDD), ainsi que le même jeu d'indicateurs « phares » d'Etat.

Ces thèmes sont:
    - Changement climatique et énergie propre
    - Transports et mobilité durables
    - Consommation et production durables
    - Conservation et gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles
    - Santé publique, prévention et gestion des risques
    - Insertion sociale, démographie et immigration
    - Défis internationaux en matière de développement durable et pauvreté dans le monde
    - Société de la connaissance
    - Gouvernance et territoires

Pour les 9 thèmes cités, la consultation permet de se prononcer sur les priorités en répondant à des questions en ligne.

Prévoyez une heure au minimum pour y répondre !!

Le questionnaire est ici.

Il y a une surprise à la fin !!! Je ne vous dit pas si elle est bonne ou mauvaise.
logo-V-mac.jpg


Les élèves de l'école des mines ont créé un système d'emprunt gratuit de VTT :

Pour réserver, rendez-vous sur le site :  http://www.v-mac.fr.st
 
contact : clubvtt@enstimac.fr
 
 

L'école des mines d'Albi été partenaire de la formation Renault Campus, qui a rassemblé du 7 au 9 avril près de 750 commerciaux du Grand Sud-Ouest (250 par jour).

A cette occasion, une conférence introductive sur le développement durable et le concept d'écologie industrielle a été donnée aux stagiaires, en focalisant l'attention sur deux grands thèmes : la maîtrise des gaz à effet de serre dans les transports routiers et le recyclage des matériaux.
Le thème est d'actualité. En effet, l'ADEME vient de publier son palmarès 2008 des véhicules présentant l'impact environnemental le plus faible.

À propos de cette archive

Cette page est une archive des notes de avril 2009 listées de la plus récente à la plus ancienne.

mars 2009 est l'archive précédente.

mai 2009 est l'archive suivante.

Retrouvez le contenu récent sur l'index principal ou allez dans les archives pour retrouver tout le contenu.