Récemment dans la catégorie Au fil des jours

cadran_solaire.jpg
Compte-rendu de l'action « atelier solaire » de l'opération « égalité des chances » menée au Lycée de Carmaux du 19 au 26 juin 2009 (par J.-J. Bezian)

Participants EMAC : Germain BAUD (ingénieur EMAC en thèse), Jean Jacques BEZIAN et Jérémie DE LA TORRE (ingénieur EMAC en thèse).

Constatant que les élèves de 2nde sont livrés à eux mêmes la 2ème quinzaine de juin, entre la date de fin des cours et le début officiel des vacances (ouverture des centres d'accueil), le Lycée de Carmaux a décidé de s'appuyer sur des compétences extérieures pour proposer à l'ensemble des élèves de 2nde des ateliers pour les occuper pendant cette période. Cette opération est co-organisée par les services sociaux de la communauté d'agglomération du Carmausin.

Cette année, dans le but de proposer aux élèves un atelier « activités scientifiques et techniques », nous avons été contactés en mars, et avons décidé de monter un atelier « solaire ».

Après plusieurs réunions préparatoires avec la direction et les professeurs du Lycée, nous avons présenté cet atelier à l'ensemble des élèves en amphi début juin.

Au cours de ces 30 heures d'atelier, les élèves (une douzaine) ont fabriqué :
- 2 cuiseurs solaires, à partir de matériaux rustiques (carton, laine de verre, vitre) : nous avons mesuré, lors d'expositions au soleil, des températures atteignant 180 °C, largement suffisantes pour la cuisson ;
- 2 concentrateurs solaires, fabriqués à partir d'antennes paraboliques récupérées, au foyer desquels on a pu faire brûler quasiment instantanément du bois et du carton (effet médiatique garanti !) ;
- 2 capteurs solaires « artisanaux » pour chauffer de l'eau, avec vaporisation en cas de faibles débits ;
- un cadran solaire cubique, en acier, de 1 m d'arête, qui donne l'heure, et potentiellement le jour de l'année, qui sera installé à demeure dans l'allée centrale qui permet l'accès au Lycée (photographies jointes).

Nous avons eu affaire à un groupe d'élèves très motivés et volontaires, qui découvraient pour certains ce genre d'activité. Les professeurs qui nous assistaient (pas tous « scientifiques ») se sont vite pris au jeu, et ont participé très activement, notamment pour certaines opérations délicates (soudage du cadran solaire notamment). Nous avons, de plus, pu profiter des moyens techniques des ateliers, grâce à la complicité bienveillante du chef des travaux.

Nous pensons que ce fut une opération très positive pour tout le monde, tout en restant « ludique ». Elle a permis notamment une désacralisation des activités scientifiques en général, et des études d'ingénieur en particulier.

Nous pensons donc que cette opération pourrait être renouvelée l'année prochaine, et pourrait peut être impliquer d'autres thématiques présentes à l'EMAC.



     
 




(transmis par I2D)

Le 30 avril 2009 à 20h30, s'est déroulée la soirée projection-débat du film Herbe, à l'Athanor. Cet évènement s'inscrit dans l'"éducation des citoyens au développement durable". Nous avons organisé cette rencontre, dans le cadre de l'association d'ingénieurs pour un développement durable, I2D, de l'Ecole des Mines d'Albi-Carmaux (EMAC).

986_herbe.jpg
Le film n'impose pas de point de vue : il présente de manière brute les témoignages des éleveurs. Même si le message du film est clairement orienté, on n'impose pas d'opinion au public.
Cela contribue à une discussion ouverte sans prise de position radicale. Le débat qui a suivi le film a permis à chacun d'exprimer sa position, tout en écoutant et respectant des positions différentes.
Il ressort du film, que, d'un côté, les éleveurs en prairies sont bien dans leur tête, ils disent bien gagner leur vie, sinon mieux que ceux qui font de l'intensif conventionnel, heureux de leur indépendance vis à vis des groupes industriels et alimentaires et qu'ils sont fiers de leur rapport avec la nature. De l'autre côté, des éleveurs intensifs qui vivent sous les dettes, fiers de leurs outils techniques, convaincus que la technique leurs apporte du confort, mais qui sont obligés de travailler toujours plus pour rembourser leurs dettes, plus loin des préoccupations environnementales, centrés sur les facteurs économiques, anxieux et angoissés.
L'échange qui a suivi a précisé que la situation n'est pas aussi tranchée dans le Tarn, qu'en Bretagne. Il n'y a pas d'exploitation aussi intensives dans le Tarn. L'utilisation du maïs ne conduit pas aux mêmes dérives que dans le nord-ouest. Certaines exploitations se prêtent mal à un élevage à l'herbe du fait de la répartition territoriale des terres (parcelles trop éloignées de l'étable). Ainsi, il apparait que les différentes techniques d'élevage ne sont pas en opposition, mais devraient avancer ensemble en fonction de la situation.
La mutation d'un élevage intensif au maïs à un élevage à l'herbe est cependant possible, y compris dans le Tarn. Nous avons eu plusieurs exemples lors de la discussion. Il apparait que la mutation d'un système à l'autre n'est pas immédiate. Il faut compter 6 ans, pour passer à du 100% herbe. Il faut en effet acquérir un savoir faire plus pointu que pour la culture du maïs.

Sur la question de nourrir la planète, certains doutaient de la possibilité d'y parvenir avec une méthode à l'herbe. Les éleveurs concerné assurent qu'ils produisent leur quota. L'enseignant précise que les techniques durables actuelles relèvent d'une "intensification écologique" de l'agriculture. Il insiste sur le fait que l'intensification n'est pas mauvaise en soi. Contrairement à l'intensification conventionnelle qui dégrade les sols et n'est donc pas durable, les techniques écologiques développées intelligemment semblent pouvoir relever le défi de nourrir la planète.

Merci à toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de cet évènement. Le succès de cette soirée nous encourage à renouveler l'expérience.

Rendez-vous à la rentrée pour de nouvelles projections-débats sur le thème du développement durable !

L'équipe,

Céline Léger, élève ingénieur IFI 2011,
Fanny Guitard, élève ingénieur IFI 2011,
François Veynandt, ingénieur-doctorant en Énergétique
et Patrick Blay, formation permanente aux écotechnologies, cycle ingénieurs et DD.



Voir aussi l'annonce du film

Lire le document complet
Herbe_Retour dExperience.pdf

L'école des mines d'Albi été partenaire de la formation Renault Campus, qui a rassemblé du 7 au 9 avril près de 750 commerciaux du Grand Sud-Ouest (250 par jour).

A cette occasion, une conférence introductive sur le développement durable et le concept d'écologie industrielle a été donnée aux stagiaires, en focalisant l'attention sur deux grands thèmes : la maîtrise des gaz à effet de serre dans les transports routiers et le recyclage des matériaux.
Le thème est d'actualité. En effet, l'ADEME vient de publier son palmarès 2008 des véhicules présentant l'impact environnemental le plus faible.
Le 16 janvier dernier s'est tenu au Palais du Luxembourg, le colloque "Les campus, un laboratoire de reconversion de l'économie". A l'occasion de ce colloque ont été remis les Trophées Planète-D récompensant les actions les plus significatives en matière de Campus Responsable.

Le premier prix a été attribué à l' Association EnviSaGe du CUFR JFC (Centre Universitaire de Formation et de Recherche, Jean-François Champollion d'Albi).

Objectif : Réduire les déchets produits sur le campus, et en valoriser le plus possible. Installer de façon définitive sur le campus des toilettes sèches et un composteur.

On notera également le 3ème prix ex-aequo attribué au Bureau des Elèves de l'Ecole des Mines de Nantes (EMN)  pour la mise en place d'un Agenda 21 & d'un audit énergétique.

Objectif : Recueillir, hiérarchiser, structurer et argumenter les propositions des élèves de l'EMN pour la réalisation d'un Livre Blanc commun aux élèves et au personnel, en vue de la réalisation prochaine de son Agenda 21.
Bilan de situation concernant les consommations en énergie thermique, électricité et eau.  Solutions comportementales (fiches d'information, loyers modulables, cuisines communes) et techniques (chauffe-eau solaires, brise-soleil photovoltaïques, films de protection solaire, remplacement des halogènes, télérupteurs, réducteurs de débit d'eau)

Le concours Trophées Planète D est lancé depuis le 5 mars 2009. Remise des projets le 30 juin prochain.

Alors, pourquoi pas l'école des mines d'Albi cette année ?
(transmis par Agnès Lafragette, médecin de prévention de l'école des mines d'Albi)

Cet article provient d'EGORA.FR

Incidence des cancers et dioxines

Daniau C.et al. Incidence des cancers à proximité des usines d´incinération d´ordures ménagères en France, 1990-1999.
Dr Hélène Esvant
Cette étude de Côme Daniau et collaborateurs, de type écologique géographique, a analysé la relation entre l´incidence des cancers chez l´adulte et l´exposition aux émissions atmosphériques des usines d´incinération d´ordures ménagères entre 1990 et 1999. Il s´agissait de cancers du foie, du poumon, du sein, de leucémies, de myélomes multiples, de lymphomes malins non hodgkiniens, de sarcomes des tissus mous, tous diagnostiqués dans le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, l´Isère et le Tarn entre 1990 et 1999. Près de 135 000 cas de cancer ont été collectés. Une relation statistique significative a été mise en évidence chez la femme entre l´exposition aux incinérateurs et l´incidence des cancers toutes localisations réunies, du cancer du sein et des lymphomes malins non hodgkiniens. Un lien significatif a été également retrouvé pour les lymphomes malins non hodgkiniens chez les deux sexes confondus et pour les myélomes multiples chez l´homme uniquement.
Cette étude ne permet toutefois pas d´établir la causalité des relations observées, mais apporte des éléments convaincants au faisceau d´arguments épidémiologiques qui mettent en évidence un impact des émissions des incinérateurs sur la santé. Les auteurs précisent également que ces résultats portent sur une situation passée et ne peuvent pas être transposés à la période actuelle.
Pour en savoir plus, lire l'ensemble d'articles parus dans BEH :
BEH thématique : incinération des ordures ménagères en France : effets sur la santé. 17 février 2009/n°7-8.
(transmis par François Veynandt, doctorant au centre Rapsodee)

APOGEE est l'association que j'ai démarrée avec des collègues du Master EUREC (Master Européen des Energies Renouvelables).
Notre objectif est de promouvoir les énergies renouvelables, à travers notamment notre site internet : www.apogee-asso.org
Il s'agit d'un site d'information, de veille technologique, d'actualités. Les membres de notre association l'alimente suivant leur centre d'intérêt et d'expertise. L'idée est de capitaliser les connaissances et informations de nous tous, pour en faire profiter à tous le monde. Le groupe ainsi fédéré autour de ce projet d'envergure forme un réseau professionnel vivant et donc intéressant.

A l'origine (2ème semestre 2008), nous avons lancé le site www.batir-durable.fr qui se concentre sur la problématique de l'énergie et du bâtiment.
Maintenant, le site se diversifie. Ainsi l'association s'adresse à tous le réseau EUREC et tous ceux qui travaillent dans le secteur des énergies renouvelables en général. Nous écrivons donc en anglais, ce qui permet de ne pas avoir de limite géographique.

Au delà du projet de site internet, nous organisons aussi une université d'été en juin 2009.

Vous pouvez aussi devenir membre d'APOGEE ou simplement être "sympatisant", pour être tenu au courant des activités de l'association.
Nous avons organisé un concours pédagogique

"La fonte d'un glaçon dans un verre d'eau fait-elle augmenter le niveau d'eau ? La fonte de la banquise fait-elle  augmenter le niveau de la mer ?"

Démontrez. Argumentez. La solution peut être envoyée sur papier libre (1 page maxi)


Nous avons reçu une quinzaine de réponses, téléchargeables ci-dessous:
Glaçon.zip.

On y trouve d'excellents textes sur

- le bilan thermique de la fonte du glaçon et de l'adiabaticité du verre
- la fonte des banquises et des inlandsis (calottes de glace sur de la terre ferme)
- la différence de densité entre l'eau de mer et l'eau douce
- les bulles dans la glace
- la dilatation de l'eau de mer avec la température, principale cause de l'augmentation du niveau des mers.
- l'étrangeté de la nature qui fait que entre 0°C et 4°C, l'eau pure se contracte au lieu de se dilater.
- la différence d'absorption de l'énergie solaire entre l'eau (qui absorbe beaucoup) et la glace (qui absorbe très peu et renvoie beaucoup)
- la poussée d'Archimède de l'air sur la partie émergée du glaçon
- les futurs réfugiés climatiques...

A travers ces contributions (je n'ai hélas pas le temps d'en faire une synthèse), on se rend compte qu'un problème apparemment simple suscite un nombre important de réponses et de digressions. On conçoit bien que l'équation "fonte des banquises= élévation du niveau des océans" n'est pas juste et qu'un grand nombre de facteurs sont à l'origine de ces changements climatiques.

Nous remercions l'ensemble des contributeurs.

Le gagnant est Pushpak Bhandari, étudiant indien à l'Emac, qui nous a fourni une réponse scientifiquement juste et particulièrement imagée à  la première question.

Il lui revient de poser la question suivante !



Pour la 5ème année consécutive, le journal "La Recherche" organise un concours ouvert aux étudiants.

"Régime Carbone Allégé : inventer une consommation quotidienne durable"

generationdd2008.jpg

Toutes les informations sont ici.


Les 3ème Assises Etudiantes du Développement Durable sont organisées le
9 avril 2009 à Toulouse
 
Placées sous le signe de l'innovation en matière de développement durable, elles sont un moment de rencontre et d'échange entre étudiants (d'écoles de commerce, d'écoles d'ingénieurs et d'universités) et entreprises.
Des prix seront décernés aux initiatives des étudiants et des entreprises les plus innovantes.

Vous pouvez télécharger la plaquette :

assises étudiantes DD.pdf.
 
(transmis par Christophe Spiesser, ifi 2011, I2D)

GE Energy organise un concours à destinations des étudiants en Science et Ingénierie des Universités européennes. Ce concours consiste à proposer des actions aménagements à mettre en place dans son université pour le rendre plus écolo/durable.

N'hésitez pas à réagir sur ce sujet et dire si cela vous intéresserait pour peut être monter une équipe.

en lien :
   l'article d'enerzine.com qui est un bon résumé :
   et le site officiel : www.makeyourcampusgreener.com/

À propos de cette archive

Cette page est une archive des notes récentes dans la catégorie Au fil des jours.

A lire absolument est la catégorie précédente.

Boite à outils est la catégorie suivante.

Retrouvez le contenu récent sur l'index principal ou allez dans les archives pour retrouver tout le contenu.