Résultats tagués “développement durable” dans Campus responsable - Mines d'Albi


La Stratégie nationale du développement durable 2009-2012  a adopté les 9 défis-clés issus de l'architecture de la Stratégie européenne de développement durable (SEDD), ainsi que le même jeu d'indicateurs « phares » d'Etat.

Ces thèmes sont:
    - Changement climatique et énergie propre
    - Transports et mobilité durables
    - Consommation et production durables
    - Conservation et gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles
    - Santé publique, prévention et gestion des risques
    - Insertion sociale, démographie et immigration
    - Défis internationaux en matière de développement durable et pauvreté dans le monde
    - Société de la connaissance
    - Gouvernance et territoires

Pour les 9 thèmes cités, la consultation permet de se prononcer sur les priorités en répondant à des questions en ligne.

Prévoyez une heure au minimum pour y répondre !!

Le questionnaire est ici.

Il y a une surprise à la fin !!! Je ne vous dit pas si elle est bonne ou mauvaise.
logo-V-mac.jpg


Les élèves de l'école des mines ont créé un système d'emprunt gratuit de VTT :

Pour réserver, rendez-vous sur le site :  http://www.v-mac.fr.st
 
contact : clubvtt@enstimac.fr
 
 


Pour la 5ème année consécutive, le journal "La Recherche" organise un concours ouvert aux étudiants.

"Régime Carbone Allégé : inventer une consommation quotidienne durable"

generationdd2008.jpg

Toutes les informations sont ici.


(transmis par Christophe Spiesser, ifi 2011, I2D)

GE Energy organise un concours à destinations des étudiants en Science et Ingénierie des Universités européennes. Ce concours consiste à proposer des actions aménagements à mettre en place dans son université pour le rendre plus écolo/durable.

N'hésitez pas à réagir sur ce sujet et dire si cela vous intéresserait pour peut être monter une équipe.

en lien :
   l'article d'enerzine.com qui est un bon résumé :
   et le site officiel : www.makeyourcampusgreener.com/

Terra Economica

|
Ce site fourmille d'idées et d'inventions, d'articles provocateurs et de reportages sur le dévelppement durable.
Je mets un lien  permanent sur ce blog.

Une nouvelle rubrique pour parler et reparler du rôle de l'ingénieur dans la société. Le texte suivant est extrait du site de l'Ecole polytechnique de Montréal:

Le Code de déontologie de l'Ordre des ingénieurs du Québec établit comme première responsabilité que:

« Dans tous les aspects de son travail, l'ingénieur doit respecter ses obligations envers l'homme et tenir compte des conséquences de l'exécution de ses travaux sur l'environnement et sur la vie, la santé et la propriété de toute personne. »

Nous savons maintenant qu'il faut élargir notre compréhension du mot conséquences pour qu'il englobe toutes les répercussions envisageables sur tous les fronts.

Les ingénieurs sont appelés à remplir plusieurs fonctions, et ils peuvent promouvoir le développement durable dans la plupart de celles-ci.

    * L'ingénieur travaillant sur la réingénierie des opérations d'une entreprise peut minimiser les impacts sociaux et environnementaux négatifs. Le recyclage interne, la substitution de matières dangereuses dans les procédés, l'utilisation d'énergie renouvelable et l'amélioration de la durée de vie d'un produit sont des exemples de ces activités.
    * L'ingénieur impliqué dans le développement de nouvelles technologies est en mesure de diriger ses recherches vers des alternatives plus viables en identifiant les impacts associés aux solutions proposées. Des outils ont été développés pour assister les ingénieurs dans cette tâche.
    * La fonction conseil de l'ingénieur le place dans une position favorable pour influencer les prises de décisions dans la direction d'une entreprise. L'ingénieur doit, par l'entremise de recommandations, tenter d'expliquer les répercussions des solutions mises de l'avant pour que le choix final repose sur plusieurs critères plutôt que seulement sur le critère économique.
    * L'ingénieur peut aussi jouer un rôle de maître d'œuvre ou de gestionnaire, où il est directement impliqué dans les activités de l'entreprise pour laquelle il travaille. Sa position lui permet de détecter et de corriger des activités non viables sur le plancher même de l'entreprise.


Une nouvelle rubrique s'ouvre sur les recherches effectuées à l'Emac dans le domaine du Développement durable. Entre 40% et 50% des activités de recherche à l'école des mines d'Albi ont un lieu très marqué avec le développement durable, en particulier l'énergie, l'environnement, les déchets, les nouveaux matériaux ou les problèmes logistiques liés au recyclage.

Nous espérons que cette rubrique permettra aux personnels et aux étudiants de mieux comprendre "ce qui se fait dans les labos de recherche de l'école".
La semaine du développement durable commence aujourd'hui. Nous avons demandé à Al Gore, Nicolas Hulot et Jean-Louis Etienne de venir débattre à l'école des mines, mais ils n'ont pas pu, à cause d'un empêchement de dernière minute.

Par contre, quelques personnes motivés, élèves,  doctorants, personnels techniciens et administratifs, et  enseignants-chercheurs vous proposeront pendant cette semaine de décliner le développement durable selon toutes ses facettes (facéties?):


Chaque jour, on vous proposera sur ce blog un éco-geste (I2D),
Dès mercredi, les groupes projets de 3A vous présenteront leurs travaux sous forme de posters,
Mercredi 2, Eurest vous proposera un repas bio
Jeudi 3, le challenge du Mineur  bénéficiera d'une compensation des émissions de CO2 générées par ce grand rassemblement (I2D et l'équipe Challenge).
Lundi 7 , I2D vous proposera des produits équitables à la cafétéria.

Nous vous proposons également un QUIZZ accessible dès ce matin et jusqu'au lundi 7 avril à minuit. Vous êtes invité à tester vos connaissances (ou votre intuition). On organisera un pot (équitable) pour les gagnants (c'est à dire les participants) avant le départ en stage des 2A et 3A.

 




Dans le cadre du Grenelle de l'Environnement, Jacques Brégeon, Professeur à l'Ecole centrale de Paris et Directeur du Collège des hautes études de l'environnement, a remis le 26 janvier dernier son rapport sur l'Education au Développement Durable, élaboré à l'issue de deux mois de travail du comité opérationnel (environ 80 personnes).

Le rapport est téléchargeable ici:
Strategie_pour_l-education_au_DD.pdf



La 2ème édition des Assises des étudiants pour le développement durable organisées à Toulouse le 11 avril 2008.

Le programme peut être téléchargé ici:
programme.vertlaterre.11avril.pdf
Pour le contrat d'objectifs et de moyens de l'Emac (2008-2011), La mission Développement Durable a proposé les indicateurs suivants (intégrables dans les différentes missions de l'école). N'hésitez pas à commenter et proposer d'autres pistes pour le futur :

Ø1 : nombre de crédits participant à la formation d'une culture développement durable/ nombre total de crédits sur l'ensemble des formations dispensées à l'école.
Ø2 : nombre de crédits d'enseignement incluant une référence explicite au développement durable / nombre total de crédits sur l'ensemble des formations dispensées à l'école.
Ø3 : nombre d'étudiants ayant suivi des cours optionnels ou électifs, ou des projets en lien avec le développement durable ou effectuant un stage en lien avec le DD en 3ème année / nombre total d'étudiants en 3ème année.
Ø4 : nombre d'étudiants suivant les options énergétique ou éco-industrie en 4ème année / nombre total d'étudiants en 4ème année.
Ø5 : nombre d'actions solidaires: partenariats locaux et internationaux, programmes solidaires impliquant des étudiants et des personnels.
Ø6 : nombre d'étudiants provenant de pays en développement
Ø7: nombre de formations mises en places en partenariat avec des pays en développement
Ø8 : montant des contrats de recherche relevant de programmes nationaux ou internationaux sur l'énergie, l'environnement, ou le développement durable / montant total des contrats de recherche
Ø9 : Consommation d'énergie primaire /consommation d'énergie primaire en 2007
Ø10 : Consommation d'eau /consommation d'eau en 2007
Ø11 : Consommation de papier / consommation de papier en 2007
Ø12 : Emissions de gaz à effet de serre / émission en 2007
Ø13 : % des marchés ayant fait l'objet d'une clause de DD (préservation de l'environnement, commerce équitable) dans le CCTP
Ø14 : % de véhicules entrant dans la catégorie A (moins de 100g de CO2/km) ou B (entre 100 et 120 g de CO2/km) au moment de leur achat dans le parc automobile





Il y a une contradiction entre une vision du monde selon le développement durable et la réalité de l'entreprise qui peut parfois être très dure. Dans un monde idéal, le commerce est équitable, les hommes traités en égaux, les salaires sont dignes, l'environnement est préservé. Dans le monde réel, nous sommes  dans une logique de concurrence qui va à l'encontre de ces principes.

Les cadres doivent-ils être les employés zélés de leur entreprise ? Quelle attitude adopter lorsque l'orientation de l'entreprise est contraire à leur éthique ? Qu'est-ce que le droit de retrait  ou la clause de conscience ?

L'initiative IRESCA est une initiative partie de d'organismes francophone mais à vocation internationale pour promouvoir la responsabilité sociale des cadres. Les premiers signataires sont deux grands syndicats de salariés, la CFDT Cadres, l'UGICT-CGT, une association patronale, le centre des jeunes dirigeants d'entreprises CJD, une association d'acteurs de l'économie sociale CJDES ; un espace de formation et de débat orienté vers les grandes entreprises et attentif à ce qui bouge, l'Ecole de Paris du management ; Ingénieurs sans frontière ISF, ainsi que la fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme.

Les représentants d'IRESCA participent depuis plusieurs mois aux travaux du groupe développement durable de la Conférence des Grandes Ecoles (dans lequel l'école des mines d'Albi est également présente). Ils ont apporté leur soutien au REFEDD (réseau français des étudiants pour le développement durable) pour l'élaboration de leur charte.

Je vous invite à lire attentivement le site de l'IRESCA. Le site est très documenté.


Concours

|
Planet-D lance les Trophées pour le développement durable.
Ce concours récompense les étudiants porteurs de projets de développement durable pour leur campus : économies d'énergie, réduction des déchets, transports, amélioration de la responsabilité environnementale et sociale...

La date limite pour déposer un projet est le 30 avril...


Le copildédé !

|
Le copildédé, ou groupildédé si vous préférez, c'est le Comité (ou Groupe) de pilotage du Développement Durable.

Il est composé de 3 permanents, nommés par le Directeur :
Michel Falempe
Paule Gongon
Didier Lecomte

d'un représentant d'I2D (Ingénieurs pour le Développement Durable)

et de représentants des projets en cours qui informent régulièrement le groupe de l'avancement de leur projet.
Ce sont pour le moment :

Jean-Jacques Grosseuvre (papier, encre)
Bruno Grano (projet IFI3 Transport)

Un groupe projet "consommation d'énergie" est en cours de formation.

Le copildédé se réunit une fois par semaine le jeudi entre 13h45 et 14h30 au rez de chaussée de l'épi Ener (salle de réunion Ener). C'est l'occasion de faire un point sur les actions en cours, d'échanger des informations, de proposer de nouveaux projets.



Vous pouvez télécharger l'affiche et l'appel à communication du colloque

"L'éducation au Développement Durable, de l'Ecole au Campus"

qui se déroulera les 25, 26 et 27 juin 2008 à Albi (Champollion et Emac):
appelacomcolloqueEDDD-Albi-1402-1.pdf
L'école des mines et le CUFR Jean-François Champollion d'Albi sont associés dans l'organisation d'un colloque :

                    "L'éducation au Développement Durable, de l'Ecole au Campus"

qui se déroulera les 25, 26 et 27 juin 2008 à Albi (Champollion et Emac).
 
Ce colloque a également pour partenaires:  HEC Montréal, l'Office Franco-Québécois pour la Jeunesse et l'UPMF de Grenoble. Il bénéficie du  patronage de la Commission Nationale Française de l'UNESCO. A ce jour, il est parrainé par le Ministère de l'Education Nationale, le Ministère de l'Agriculture (SNAE, Bergerie Nationale) et le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il a également le soutien du Comité 21 et de l'AQPERE (Québec)

 
Conçue comme un espace d'échanges et de rencontre pour les enseignants, chercheurs, institutionnels et associations, la manifestation vise à promouvoir l'avancement des connaissances sur le développement durable dans les établissements d'enseignement, en France comme à l'étranger.
 
Le jeudi 26 juin après midi est identifié comme un espace "conférences dans le colloque" qui se tiendra à l'Ecole des Mines, où les parties prenantes engagées dans le "Grenelle" de l'environnement auront la possibilité d'organiser une rencontre qui leur sera propre (à l'exemple des IUFM en DD, des établissements d'enseignement agricole,  du réseau des Etudiants Français en DD (REFEDD) ou encore de la Conférence des Grandes Ecoles, ....).
 
Outre cet espace « conférences dans le colloque », il est prévu ce même après midi sur le campus Champollion un "village associatif et exposition" dans lequel les partenaires sont invités à venir présenter leurs outils pédagogiques (vidéo, mallettes, documentaires, réalisations diverses...)
 
Des personnels de l'école se sont d'ores et déjà investis dans l'organisation de cet événement mais nous aurons besoin de forces vives pour les trois jours du colloque et plus particulièrement pour la demi-journée qui aura lieu sur le site de l'école.

Nous vous informerons régulièrement de l'avancement de notre projet.
 
Développement durable : En 1987, la Commission internationale des Nations Unies sur l'environnement et le développement, appelée aussi Commission Brundtland, l'a défini comme « un développement qui rencontre les besoins du présent sans compromettre ceux des générations futures ».

Un consensus sur les composants essentiels du développement durable a finalement été atteint, en 1995, lors du Sommet mondial sur le développement social. La définition du développement durable intègre les trois composantes: environnement, économie, société.

On a tendance à assimiler "Développement Durable" et environnement. C'est une vision tronquée - même si la part environnement est souvent la partie la plus visible. Toutes les actions dans le domaine de la solidarité, de l'équité sociale, de la lutte contre la pauvreté sont partie intégrante du développement durable.

On peut symboliser les 3 composantes du développement durable par le diagramme suivant :

Le DURABLE, c'est ce qui est à la fois VIABLE, EQUITABLE et VIVABLE.

graphic_Ddurable.jpg

Retrouvez le contenu récent sur l'index principal ou allez dans les archives pour retrouver tout le contenu.